La sérénité en deux temps trois mouvements avec Anne-Marie Moretti, sophrologue

Anne-Marie en séance de dédicace (crédit photo Olivier Héron)

Cela fait très exactement six ans qu’Anne-Marie Moretti s’est lancée dans l’exaltante aventure de l’entreprenariat. Délaissant le métier de professeure d’histoire-géographie qu’elle a exercé pendant vingt ans au collège Françoise Dolto de L’Aigle en Basse-Normandie, elle a repris des études universitaires en psychologie et psychologie du travail pour fonder en septembre 2013 à L’Aigle le « Cabinet Moretti, Conseil et Prévention » qui propose toute une palette de prestations dont le recours à la sophrologie, un outil bien utile pour aborder et traverser plus sereinement les épreuves de la vie. Présentation.

Une pratique et un enseignement ancrés dans les expériences de la vie

La première rencontre d’Anne-Marie avec la sophrologie date d’il y a trente ans quand elle met au monde son premier enfant à la maternité de Lannion : « Il y avait une sage-femme qui faisait des préparations à l’accouchement qui étaient fabuleuses. Elle nous faisait faire de la relaxation. Après quelques séances, je suis rendue compte que j’étais devenue une bonne dormeuse, ce que je n’avais jamais été. Ce n’était pas du tout l’objectif, mais grâce à cela je suis devenue une super bonne dormeuse. C’est à cette occasion que j’ai découvert tout le potentiel de la sophrologie ». Bien des années plus tard, Anne-Marie connait une nouvelle expérience décisive alors qu’elle doit se faire hospitaliser pour une intervention médicale assez lourde et anxiogène : « En fait, je me suis mise moi-même de manière tout à fait automatique et imprévue en état sophroliminal [entre la veille et le sommeil]. Et je me suis rendue compte que je suis allée au bloc opératoire super joyeuse malgré l’importance de l’enjeu. Après coup, je me suis dit que ce que j’avais vécu là c’était quand même assez fabuleux car cela m’avait permis de traverser une épreuve considérable. Je ne suis pas partie avec anxiété et j’ai vécu les choses cool. Je pense que du coup je n’ai embêté personne parce qu’on peut être aussi générateur d’anxiété pour le personnel médical. » Ce second déclic nourrit la réflexion d’Anne-Marie qui décide alors de faire connaitre et de transmettre aux autres l’outil de la sophrologie dont elle a pu expérimenter sur elle-même les effets bénéfiques. Elle obtient pour ce faire le diplôme de l’Institut de Formation à la Sophrologie de Paris qui va lui permettre d’élargir la palette des prestations qu’elle offre à ses clients dans le cadre de son cabinet. Elle se sent d’autant plus légitime à utiliser cette nouvelle corde à son arc qu’elle est intimement convaincue qu’on ne peut efficacement transmettre un savoir que si on l’a expérimenté sur soi pour en connaitre la valeur réelle.

Une technique psychocorporelle pour harmoniser le corps et l’esprit dont les applications sont multiples

Mais en quoi consiste donc la sophrologie ? C’est en réalité une vieille discipline qui a été fondée en 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caydedo dont le souci principal était d’apporter à ses patients une meilleure qualité de vie. Pour ce faire, Caydedo va développer une méthode scientifique qui puise ses sources dans plusieurs techniques d’inspiration occidentale et orientale et qui repose sur l’idée que l’homme peut agir sur lui-même et se transformer par le biais de la conscience. La sophrologie permettrait donc à chacun de développer ses potentiels en s’appuyant sur ses ressources propres. « Nos états corporels et mentaux étant étroitement liés, il s’agit d’écouter son corps, ses ressentis corporels, pour mieux se connaître et libérer son mental afin de parvenir à un état de conscience aiguisé et de détente à tous les niveaux »,  nous assure Anne-Marie qui préfère plus modestement parler d’outil et de technique psychocorporelle. Car pas question pour notre diplômée de psychologie de se perdre dans des considérations trop théoriques qu’elle a malgré tout résumées dans son livre intitulé Pour en savoir plus sur la sophrologie. Anne-Marie a retenu la leçon du Dr Yves Davrou, grand spécialiste de la matière, qui écrit dans un de ses ouvrages : « Rappelez-vous que l’essentiel est la pratique, tout le reste n’est que bavardage. » Très concrètement donc, la sophrologie va reposer sur les trois piliers que sont le relâchement musculaire, la respiration et la visualisation positive. Les exercices suggérés par Anne-Marie (hémicorps, pompage des épaules, éventails, etc.) sont aisément accessibles et reposent sur la même articulation commune : tension suivie de relâchement, accompagnés de temps de respiration spécifiques. Les séances de sophrologie qu’elle propose durent en moyenne une heure. Un premier temps d’échange (« l’anamnèse ») précède les exercices de relaxation dynamique (deux, trois ou quatre selon les besoins et la durée des exercices choisis). Ensuite, elle conduit le client (le « sophronisé »), assis ou couché, à un état de relâchement musculaire complet et à un état proche du sommeil que l’on appelle « sophroliminal ». C’est au cœur de cette « sophro » que l’on va induire les visualisations positives choisies en fonction des besoins et des ressources de chacun. Enfin vient le temps de la phénodescription (ou « phéno ») qui est le moment privilégié où le sophronisé peut exprimer ses ressentis, sans aucune obligation, comme un temps ouvert à l’expression de chacun, sans jugement. La séance est alors close. Ne reste plus qu’à prendre rendez-vous pour une nouvelle séance qui vous aidera à mieux gérer votre stress, vos appréhensions ou vos anxiétés passagères, à retrouver un sommeil de qualité ou bien encore à vous préparer mentalement pour une épreuve ou un examen. Les applications de la sophrologie sont multiples, qui toutes contribuent à améliorer votre quotidien.

Le "prana", pour ramener calme et confiance
Le « prana », pour ramener calme et confiance

Cliquez ici pour accéder au site du Cabinet Moretti, Conseil et Prévention et ici pour accéder à sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *