Missak Manouchian : « La vie n’est pas dans le temps, mais dans l’usage »

Chaque année, à quelques mètres du siège social de « Respect International », au 11 de la rue de Plaisance très précisément, un hommage est rendu à la mémoire de Missak Manouchian, le poète arménien et immigré résistant mort fusillé le 21 février 1944 à l’âge de trente-sept ans au Mont-Valérien. C’est en effet au 11 rue de Plaisance que Missak et Mélinée Manouchian ont élu leur dernier domicile en 1941. Ils y vécurent jusqu’à leur arrestation par les soldats de la Wehrmacht le 16 novembre 1943. « Respect International » s’associe à tous ceux qui ont assisté à cette cérémonie d’hommage pour affirmer leur attachement aux valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité portées et défendues au péril de leur vie par Missak Manouchian et sa femme.

Cliquez ici pour accéder à la page Wikipédia de Missak Manouchian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *